Les haches à douilles de Wayne



Avatar de l’utilisateur

Membres ANDL

Messages: 11342

Inscription: 16 Fév 2006, 10:12

Localisation: IDF

Message 23 Juin 2016, 16:59

Les haches à douilles de Wayne

Salutations,

Extrait d'un article sur la collaboration entre UDM et archéos... en Angleterre.
Si l'archéologie française était plus ouverte, ça pourrait se passer de la même manière. Or, chez nous, rien ne pousse à déclarer et même pire, déclarer c'est ouvrir la portes aux emmerdes. Et après certaines élites osent se draper dans une indignation, crier au scandale et jouer les pauvres victimes. De qui se moquent-on !?

Les haches à douilles de Wayne

En Angleterre, la collaboration et la confiance mutuelle entre prospecteurs et scientifiques n’en finissent pas de révéler des trésors archéologiques. Reconnus comme de véritables auxiliaires du patrimoine, les utilisateurs de détecteurs de métaux n’hésitent pas à faire appel aux FLO (Finds Local Officers), terme que l’on pourrait traduire par officiers de liaison des découvertes qui, en retour, s’appuient sur les trouvailles de ces passionnés pour approfondir leurs connaissances de l’Histoire locale et enrichir les collections des musées.

L’aventure de Wayne est un parfait exemple de cette entente cordiale et… profitable à tous.

Comme tous les prospecteurs, son quotidien est fait de déchets métalliques les plus divers et aussi parfois de jolies trouvailles : monnaies, petits objets… Et puis, un jour de février, c’est le gros coup, celui dont nous rêvons tous.

Il faisait vraiment un sale temps et j’avais décidé de ne pas rester dehors trop longtemps, explique-t-il. Aussi, pour gagner du temps, je décidais de prospecter un champ que j’avais déjà repéré et qui me paraissait prometteur. Comme souvent, les apparences étaient trompeuses et je fis chou blanc. Je me rabattis alors sur un autre champ près de chez moi.

Là encore notre prospecteur ne rencontre pas la fortune, mais trouve tout de même une monnaie vénitienne qu’il ne connaissait pas et, sur le chemin du retour, une monnaie de six pence à effigie du roi Charles (Ier?). Entêté, il revient le lendemain sur le même site.

J’avais réglé mon DEUS sur le programme Basic 1 en trois tons et j’avais choisi une fréquence de 18 kHz. J’avais monté sur ma machine le disque de 28 cm. À un moment donné, j’ai obtenu un son léger mais franc. Comme il n’y avait aucune indication de conductivité sur l’écran, j’ai laissé tomber et j’ai poursuivi mon chemin.

Mais, au bout d’un moment, Wayne se souvient d’une conversation qu’il a eue, quelques jours plus tôt, sur un forum avec Gary, spécialiste de la détection chez XP.

Nous avions eu une discussion très ciblée avec des prospecteurs qui expliquaient que le son était primordial sur le DEUS et que différents paramètres pouvaient affecter l’affichage. Un son franc devait toujours être pris en compte. Une intuition m’a fait revenir sur le premier spot où j’ai commencé à creuser.

À une vingtaine de centimètres, le signal gagna en netteté et en force, incitant Wayne à continuer à creuser.

Un premier objet est apparu, cela ressemblait à une chose que j’avais vue dans les musées et les magazines de détection, mais avec ma chance habituelle j’allais encore tomber sur une tringle à rideaux. J’exhumais tout de même ma trouvaille et là, je n’en crus pas mes yeux. J’avais entre les mains une hache à douille.

Mais ce n’était pas tout. La chance allait continuer à sourire à Wayne.

En y regardant de plus près, j’ai vu qu’il y avait autre chose dans le trou. C’était un objet très long dont on sentait encore le tranchant : une épée. C’était incroyable de retrouver cette arme dans un tel état de conservation après autant de temps passé dans le sol.

Comme le veut la procédure, Wayne stoppe immédiatement ses fouilles et contacte la Finds Local Officer (FLO) avec son téléphone mobile pour lui rapporter sa découverte. Cette dernière lui demande de prendre une photo des artefacts et de la lui envoyer afin qu’elle puisse se faire une idée de ce dont il s’agissait.

Elle n’a mis que quelques minutes avant de me rappeler, très excitée, m’expliquant qu’il pourrait s’agir d’objets datant de 1100 à 750 av. J.-C. Cette découverte me semblait tellement importante que je lui ai demandé de venir au plus vite. L’attente m’a paru interminable, tellement j’étais excité puis, finalement, l’équipe est arrivée. Les scientifiques m’ont emprunté mon fidèle DEUS pour poursuivre les fouilles.

Grâce à Wayne et à son détecteur de métaux, ce seront au total dix haches à douille de divers types, deux fers de lance, une épée et un bol brisé qui seront mis au jour.

Image

Pour plus de photos et l'article en entier : http://www.xpmetaldetectors.com/blog-detection/decouvertes/les-haches-a-douilles-de-wayne/
Image
Avatar de l’utilisateur

Posteur régulier

Messages: 366

Inscription: 04 Avr 2016, 09:26

Localisation: Nord 17

Message 24 Juin 2016, 13:52

Re: Les haches à douilles de Wayne

quelle intelligence cet échelon des FLO! puisse la France s'en inspirer... vous imaginez le réseau de découvertes... de +6 cela ferait office d'autorégulation, car tout finit par se savoir entre clubs et forums donc une vertu pour faire reconnaitre ce qui doit l'être!

Ah je redécouvre les haches à douilles, j'avais oublié ce que c'était! merci... :D
"La vie c'est comme la détection, tu ne sais jamais sur quoi tu vas tomber" Forrest Gump
Avatar de l’utilisateur

Habitué des lieux

Messages: 2232

Inscription: 03 Mar 2011, 13:33

Localisation: 52 HAUTE MARNE

Message 24 Juin 2016, 22:39

Re: Les haches à douilles de Wayne

ben moi, je connaissait pas la hache à douille :clapclap:
si l'homme est passé, je le détecterai.

Retourner vers Discussions Détection

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 6 invités


 CopyrightFrance.com

Ensemble Respectons le Code du Patrimoine (Journal Officiel du 24/02/2004 - Ordonnance 2004-178 du 20/02/2004).
Voir aussi notre rubrique LA LOI

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by ST Software for PTF.
Traduction par phpBB-fr.com